Fondé en 1977, Le Mouvement pour l’Habitat Groupé Autogéré proposait à chacun son logement avec un espace commun pour partager des repas de fêtes, des services, des réunions ou des activités culturelles.

 

Bien vivre avec ses voisins, son quartier, sa commune et enfin notre société. Telle est la définition de l’association « Eco Habitat Groupé » issue du MHGA
http://www.ecohabitatgroupe.fr
  o

 

Depuis les années 2000, ce besoin de partage et de convivialité dans l’habitat connait un regain en France, tout d’abord à Strasbourg avec l’association Eco-Quartier de Strasbourg largement soutenue par la mairie.
http://www.ecoquartier-strasbourg.net/

 

Ces initiatives se sont fédérées au niveau national dans la « Coordin’action »
http://www.habitatparticipatif.net/

  o
On compte en France près de 400 projets d’habitats groupés participatifs en France, réalisés ou en cours de réalisation d’après le recensement effectué par Émilie Cariou de l’ADESS Pays de Brest en 2013, actualisé en 2014.

 

L’apport de la loi ALUR
Habitat autogéré ? habitat coopératif ? habitat groupé ?
La loi du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové ALUR a reconnu l’existence  de cette démarche, clarifié le vocabulaire et choisi le terme «Habitat Participatif», et surtout prévu un cadre juridique : Coopérative d’habitants ou société d’autopromotion. A ce jour, nous attendons les décrets d’application, prévus pur décembre 2015.